Hiver 2015 : Découvrir sa voie

Cet hiver, nombreux de nos jeunes ont pu participer à nos Conventions d’Adolescents organisées dans le cadre du second module du programme « Mon Futur, Ma Responsabilité ». Ces conventions permettent à nos jeunes de développer leur confiance personnelle, de s’exprimer en public et en anglais ainsi que de rencontrer d’autres jeunes faisant face aux mêmes difficultés, venant d’autres régions de l’Afrique du Sud.

Du 29 Juin au 1er juillet 2015, et ce malgré des températures peu élevées, 77 adolescents de Lenyenye et de Mangweni se sont donc retrouvés à Dullstroom au centre de vacances d’Elandskloof pour la deuxième Convention d’Adolescents de l’année, financée en par la Fondation Solidarity Accor et le groupe LEWIS. Du 8 au 10 août 2015, Children of the Dawn a ensuite organisé sa plus grosse convention jamais tenue. En réunissant les 3 communautés de Mathabatha, Ermelo et Bushbuckridge au Camp d’Aventures de Bayete près de Modimolle (Limpopo), cet évènement a rassemblé 145 participants au total.

Au cours de ces deux conventions, nos adolescents se sont prêtés à de nombreuses activités autour du thème « Découvrir ma voie» :

  • Présentation de poèmes et de chansons préparés sur le thème proposé,
  • Colloque sur l’orientation professionnelle durant lequel les adolescents, rassemblés en groupe, ont présenté les résultats de leurs recherches sur 24 professions différentes et répondu aux questions de leurs camarades,
  • Discussion sur les grossesses chez les adolescentes,
  • Activités de groupes telles que la construction d’un abri ou d’un radeau, course d’obstacles, tire-à-la-corde, jeux de réflexions ou de créativité ou encore randonnée…
  • Concours d’orthographe.

S’il ressort du camp de Bayete qu’il est plus productif de travailler avec un nombre restreint de participants en raison de l’apparition d’incidents et d’une moins bonne dynamique de travail, le camp de Dullstroom s’est lui parfaitement déroulé. La bonne volonté et l’attitude positive de nos jeunes rendent ces conventions très intéressantes et productives. Grand nombre des participants considèrent que ce qu’ils ont appris durant leur séjour les aideront beaucoup dans leur vie future. Nelsiwe, 18 ans, raconte une nouvelle motivation après avoir écouté les discours de nos étudiants en études supérieures lors du camp de Dullstroom alors que Christina, 17 ans, a trouvé sa voie lors du camp de Bayete et compte bien s’investir personnellement afin de devenir journaliste.

Ces camps se révèlent fructueux auprès de nos jeunes, qui y trouvent des outils de réflexion, de construction et un nouveau souffle. Nous remercions nos donateurs et parrains/marraines qui permettent, par leur implication, de sortir nos jeunes de leur quotidien et de leur offrent la possibilité de réfléchir véritablement à leur projet de vie durant ces camps.