98% des enfants pris en charge par notre programme sont en vie et en meilleure santé. Etant donné les conditions de vie très difficiles dans lesquelles vivent ces enfants, ce simple constat est extrêmement positif en lui-même. C’est seulement fin 2007 que nous avons enregistré le premier décès parmi les enfants que nous soutenons. Et aujourd’hui, nous déplorons la perte de 14 enfants au total.

Cependant, notre plus beau résultat est certainement la réintégration des enfants au sein de leur environnement social et communautaire.

Tous les enfants sont de retour à l’école, et bien que les standards éducatifs soient bas, nous avons enregistré un taux de passage en classe supérieure de 78% en 2013. Grâce à notre prise en charge des frais de scolarité et d’uniformes, et à des rencontres régulières avec les instituteurs, les enfants parrainés peuvent maintenant apprécier leur scolarité comme n’importe quel autre enfant.

Ce phénomène de réintégration est aussi rendu possible par l’existence des centres d’accueil de jour et des réseaux de soutien créés autour des enfants. Les huit communautés rurales dans lesquelles nous travaillons prennent maintenant en charge totalement leurs orphelins et enfants vulnérables et leur offrent un vrai sentiment d’appartenance. Les nombreux volontaires intervenant sur le terrain sont un exemple de la force de caractère des communautés sud-africaines. Nous accueillons également des jeunes volontaires envoyés par l’association internationale AFS (American Field Service). Ces volontaires passent au moins 6 mois dans nos communautés avec pour mission d’animer nos centres de soins en organisant des activités éducatives et ludiques avec les enfants.

En douze ans, nous avons réussi à soutenir les huit communautés rurales dans lesquelles nous travaillons de telle manière que chaque enfant parrainé est pris en charge de manière holistique au sein de son propre environnement. Leurs besoins vitaux maintenant couverts, et entourés d’amour, nos enfants peuvent maintenant imaginer un futur !

Nous sommes extrêmement fiers de compter 14 étudiants enregistrés à l’université ou en institut technique. 3 autres bénéficiaires ont trouvé un emploi. Notre toute première bénéficiaire devrait décrocher son diplôme cette année, en 2014. Nous la suivons depuis qu’elle a 9 ans! Le cercle du soutien et de l’amour sera ainsi referme. : Cette jeune fille est la première de sa famille à étudier, et en fait a dépasser le niveau de la seconde. 12 ans de de travail portent des fruits magnifiques !