Children of the Dawn a été créée – par des résidents sud-africains, incluant une citoyenne française – afin de venir en aide à des initiatives communautaires existantes ou naissantes, motivées pour changer le destin des orphelins du SIDA, en leur offrant à la fois un support financier et technique. Fonctionnant sur la base d’un programme de parrainage, Children of the Dawn vise à redonner un futur à ces enfants mis en difficulté par la maladie.

Une association de droit sud-africain a été créée en mai 2002 avec pour objectif premier « de fournir les besoins de base – comme la scolarité et les besoins nutritionnels – et un soutien aux orphelins et enfants vulnérables d’Afrique du Sud », et avec comme second objectif « de travailler en partenariat avec des associations communautaires sud-africaines qui servent de relais entre l’association et les enfants pris en charge par le programme ». Enfants de l’Aurore a officiellement reçu le statut d’Organisation à But Non Lucratif du ministère sud-africain du développement social le 19 septembre 2002.

Un projet-pilote débuta en septembre 2002 dans la communauté rurale de Mathabatha dans la province du Limpopo. Grâce au soutien de dix parrains individuels, dix enfants ont été alors pris en charge en partenariat avec une association communautaire appelée Fanang Diatla Self Help Centre. Des résultats très positifs ont été enregistrés au cours des six premiers mois du projet-pilote, avec notamment la re-scolarisation de tous les enfants, et l’accès de chaque enfant à un programme régulier de nutrition et de soins.

En avril 2003, après une analyse minutieuse du projet-pilote, Children of the Dawn débuta son expansion.